J’ai testé le vide dressing

J’ai testé le vide dressing

6 avril 2019 0 Par Lucie

C’est parti pour le grand ménage de printemps et c’est également la saison des vide-greniers qui reprend ! Ça nous a pris comme une envie de … comme ça quoi, ma soeur et moi. Cette année, c’est décidé, on vide nos dressings !

Moi qui n’ai jamais voulu vendre une seule chose m’appartenant à moi ou à Mini moi ! J’ai même du mal à prêter …

J’ai décidé de vendre, de tout vendre cette année pour faire de l’espace dans les placards notamment celui de mon bébé (parce qu’il y en a des habits …) !

Bon… ok j’ai quand même un peu trié : cadeaux, attachement sentimental et tout ce qui était de naissance (ça sentait trop bon!).

L’organisation

Une semaine avant le vide dressing, je commençais déjà à trier. Au début, motivée par ma nouvelle lubie, j’ai voulu vendre un max.

Puis… mon homme m’a dit « Oh mais ne vend pas tout quand même, y’a des trucs qu’on pourrait réutiliser si un jour on a un deuxième. »

La fin de cette phrase a raisonné en moi comme un écho. J’ai repris mes cartons et encore une fois j’ai trié. C’est là que j’ai gardé tous les bodys et pyjamas de naissance et 1 mois. Hihihi !

Je te l’accorde, je me suis donné du travail ! Cette fois, il ne restait plus que… 3 cartons et 2 poches sans compter ce qui était à moi. Hum hum 😉

L’organisatrice a été intelligente puisque plutôt que faire venir les gens très tôt, chacun venais installer son stand la veille au soir sur un créneau horaire.

Le matin rdv un peu avant l’ouverture, pas besoin de se lever aux aurores un dimanche. Ouf !

Qu’est-ce que je peux retenir de ce vide dressing ?

Les meilleures ventes se font le matin !

Il y a beaucoup de personnes qui viennent dès l’ouverture et en début de mâtiné. L’après midi est plutôt réservée aux promeneurs du dimanche et aux curieux.

Etablir une grille de prix en rapport avec l’événement.

Les gens ne sont pas là pour payer le prix fort, mais pour faire des affaires. Les vendeurs sont là pour vider les armoires.

Ne pas plus dépenser que cela ne nous rapporte

Tenir ses comptes et ne pas se laisser piéger par la buvette et ses crêpes au Nutella…

Faire des promos

Ne pas hésiter à négocier ses prix, faire des lots et toujours rester poli et souriant.

Attirer la clientèle

Se la jouer chef de rayon Orchestra : Tête de gondole, petits prix, vente en lot. Mais surtout garder à l’esprit qu’un stand bien rangé et clair attire les acheteurs.

Avoir un beau stand bien rangé

A contrario, si entre chaque vague de visiteurs le stand n’est pas rangé et les vêtements repliés, le bazar s’installe et le stand devient alors « invisible ».

Voilà! J’ai passé une bonne journée, j’ai plus vendu que je ne l’espérais. Bon par contre tout s’est fait sur la matinée car je n’ai fait que 3 petites ventes l’après midi.

Papa et bébé m’ont rejoins à l’heure du goûter et nous sommes rentrés tous les 3 prendre le soleil sur la terrasse, pour terminer la journée en beauté …

Cet article vous a plus ? N'hesitez pas à le partager, ça m'aidera à me faire connaitre 😉